La cabane ostréicole revisitée…

 

dsc_0046.jpg

La cabane ostréicole est un lieu de travail important, c’est l’endroit où l’on détroque les huîtres. Autrefois, les zones ostréicoles comprenaient des dizaines de cabanes en bois, la plupart du temps, noires, car recouvertes de goudron, comme le fond des bateaux, pour les protéger de l’eau et du vent salés. De nos jours, comme il y a beaucoup moins d’ostréiculteurs, certaines cabanes ont été « recyclées », repeintes de couleurs vives, réaménagées et sont utilisées comme lieu de villégiature, passer la journée au bord de l’océan, pique-niquer et recevoir ses amis, pêcher, etc… Si vous vous baladez sur la côte charentaise, vous en rencontrerez sûrement. Ici, à Bourcefranc-Le Chapus avec son parterre de roses trémières fanées.

dsc_0049.jpg

Publicités

3 réflexions sur “La cabane ostréicole revisitée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s