Expo Hodler, Monet et Munch à Marmottan « Peindre l’impossible »

Jusqu’au 22 janvier 2017.

expo-hodlerr-monet-munch-1-sept16-2-jpg_tmp

Ces trois peintres ne se sont jamais rencontrés, même s’ils étaient contemporains et appartenaient à des générations différentes.

Claude Monet né en 1840 et mort en 1926, un Suisse Ferdinand Holder né en 1853 et mort en 1918 et un Norvégien Edvard Munch né en 1863 et mort en 1944 : la composition du trio peut nous sembler étrange !  Holder et Munch ont admiré Monet, la réciproque n’est pas démontrée.
L’histoire de l’art a pris l’habitude de les classer dans des catégories différentes, impressionnisme, post-impressionnisme ou symbolisme.
Cette exposition a donc pour but de comparer leurs oeuvres, leurs méthodes, leurs expériences, et pour finalement s’apercevoir qu’ils ne sont pas si éloignés…
Les thèmes abordés sont les portraits, les réalismes, les eaux, la montagne, le soleil et les lunes, les neiges, les couleurs.
Informations pratiques
Adresse
2, rue Louis-Boilly
75016 Paris
site Internet
Accès
Métro : La Muette – Ligne 9
RER : Boulainvilliers – Ligne C
Bus : 32, 63, 22, 52, P.C.
Jours et horaires d’ouverture
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h
Fermé le lundi, le 25 décembre,
le 1er janvier et le 1er mai
tarifs
Plein tarif : 11 €
Tarif réduit : 6,50 €
Moins de 7 ans : gratuit
Téléphone : 01 44 96 50 46

La cabane ostréicole revisitée…

 

dsc_0046.jpg

La cabane ostréicole est un lieu de travail important, c’est l’endroit où l’on détroque les huîtres. Autrefois, les zones ostréicoles comprenaient des dizaines de cabanes en bois, la plupart du temps, noires, car recouvertes de goudron, comme le fond des bateaux, pour les protéger de l’eau et du vent salés. De nos jours, comme il y a beaucoup moins d’ostréiculteurs, certaines cabanes ont été « recyclées », repeintes de couleurs vives, réaménagées et sont utilisées comme lieu de villégiature, passer la journée au bord de l’océan, pique-niquer et recevoir ses amis, pêcher, etc… Si vous vous baladez sur la côte charentaise, vous en rencontrerez sûrement. Ici, à Bourcefranc-Le Chapus avec son parterre de roses trémières fanées.

dsc_0049.jpg

Le Grand 8 – Street Art à la Réserve (Malakoff) – Part 3 — mathiaslphotos

Voici une autre série de photos de Mathiaslphotos, toujours très réussie !

Et voilà, troisième et dernier billet sur l’exposition “Le Grand 8” à Malakoff. Dans la cours, j’ai reconnu M.Chat, Mosko, Mademoiselle Maurice mais il y en a bien d’autres … This is it, third and last post on the exhibition “Le Grand 8” in Malakoff. In the courtyard, I recognized M.Chat, Mosko, Mademoiselle Maurice but there […]

via Le Grand 8 – Street Art à la Réserve (Malakoff) – Part 3 — mathiaslphotos

Le Grand 8 – Street Art à la Réserve (Malakoff) – Part 2 — mathiaslphotos

Voici la deuxième partie de cette série sur l’exposition “Le Grand 8” à Malakoff. Comme hier, je vais essayer de retrouver les noms des oeuvres et artistes pour chaque photo. Here is the second part of that series on the exhibition “Le Grand 8” in Malakoff. Like yesterday, I’ll try to remember names of works and artists for each photo.

via Le Grand 8 – Street Art à la Réserve (Malakoff) – Part 2 — mathiaslphotos

Je partage ici les photos de « mathiaslphotos », une expo géniale que je vous invite à visiter…

Une artiste : Rose Holzer

Rose Holzer1Rose Holzer 2Rose Holzer3Rose Holzer4

Iconoclaste, cette artiste est toujours dans la création pure, influencée surtout par l’Afrique.

Travaille actuellement sur Chandails (huile sur toile) et Manteaux (encre sur papier), deux séries commencées en 2012.

Art Director jusqu’en 1976, son hyperréalisme [1977-1985] a vocation de souvenirs et de légendes familiales d’avant-guerre, bien loin de ce qui se faisait en Amérique.  Il se poursuit lors d’un premier séjour en Afrique noire [1985-1987]. Cette rencontre bouscule définitivement ses perceptions. Les formes trop réalistes ne suffisent plus à traduire la réalité du monde. Introspection, rencontres littéraires (Michaux, Artaud, Beckett, Ancien testament…), choix de matériaux et d’expressions nouvelles [Série des Exodes, 1987-1991].

Retour à Paris, travaille le relief en appliquant des coquillages coupés en deux dans des aplats de peinture à l’huile, empreintes rigoureusement alignées formant des ensembles monochromes [Série des Silences, 1999-2005].

 Mais des concessions réalistes peuvent réapparaître, viennent alors les Arbres et les Figures. Les mots s’installent et un long travail de REMBOBINAGE se crée et l’emmène inéluctablement vers un tissage d’où surgissent tout d’abord des masques, travail à la plume [encre sur papier] puis des formes vestimentaires [Série des Chandails], nouveau travail à l’huile en relief qui la ramène à l’Afrique et sa part d’ombre et de mystère.

http://www.roseholzer.com/#!lartiste/c2414

http://www.france2.fr/emissions/telematin (video du 16/08/16)

https://www.facebook.com/people/Rose-Holzer/100005546175057

Au bord de la Charente…

Un petit château avec une façade Renaissance au bord de la rivière Charente.(L’autre façade n’a pas été terminée au niveau des sculptures, et divers aménagements ont été faits par les différents propriétaires). Un magnifique parc, des fêtes médiévales chaque année, et des chambres d’hôtes pour prendre le temps de visiter la région.
Comme c’est un château privé, il n’a pas été possible de faire des photos à l’intérieur, contrairement à Villandry ou Chaumont !

Peinture à Pont-Aven -Cécile Veilhan. ( Lavieenrouge).

A la piscine. Cécile Veilhan. Le jour ou j’ai découvert la peinture de Magalie Bucher, j’ai aussi découvert celle de Cécile Veilhan. Les univers de ces deux artistes ne sont pas à l’opposé, c’est peut-être la raison pour laquelle la galerie Artis expose ces deux artistes. Cécile Veilhan aime révéler l’univers de la femme : […]

via Cécile Veilhan. — Lavieenrouge.

Balade dans un village au milieu des marais.

 

dsc_0028.jpg

La rue principale de ce petit village d’ostréiculteurs s’est transformée en rue piétonne, idéale pour visiter les magasins tenus pour la plupart par de vrais artisans ou artistes, ou les deux !

dsc_0027.jpgdsc_0020.jpg

Son église romane, entourée d’un petit jardin. Malheureusement, la façade est difficile à prendre en photo, car la rue est étroite.

dsc_0050.jpgdsc_0048.jpg

Un petit salon sur le trottoir du restaurant pour attendre son tour !

dsc_0046.jpgdsc_0044.jpg

Visite dans une galerie sur le port. Découverte d’un artiste local qui peint des personnes âgées, sans moquerie, sans pathos, juste « un instant de leur vie ».

Le long du chenal qui mène à l’océan, les anciennes cabanes d’ostréiculteurs ont retrouvé une seconde vie pour passer la journée et respirer l’iode, inviter les amis, déguster des huîtres ou une éclade de moules (plat régional charentais :on dispose les moules d’une certaine façon sur une planche épaisse, et par-dessus, on dispose doucement des sarments de vigne, on allume le feu, et dès que c’est cuit, on mange avec les doigts ! )

Il reste encore une certaine activité ostréicole, mais il y a une vingtaine d’années encore, presque tous les habitants travaillaient les huîtres. Maintenant, le village est devenu incontournable pour les touristes… Les résidents s’appliquent à embellir leur façade et leur petit jardin, et c’est très agréable pour les yeux (et les photos) !

Expo « Caillebotte, peintre et jardinier » à Giverny.

Musée des impressionnismes à GIVERNY, jusqu’au 3 juillet 2016.

 

Longtemps considéré comme un peintre amateur, collectionneur et mécène de ses amis, Gustave Caillebotte  (1848-1894) apparait aujourd’hui comme l’une des figures majeures du groupe impressionniste. Célèbre pour ses compositions inspirées du Paris d’Haussmann, il a consacré une part importante de sa production à l’évocation des jardins.

Il peint ses premières études sur le motif dans la demeure familiale d’Yerres, avant d’acquérir au Petit Gennevilliers une propriété où il élabore un somptueux jardin et fait construire une serre. Tout comme son ami Claude Monet, avec lequel il partage une passion pour l’horticulture, il privilégie l’évocation de cet univers végétal.

Au musée des impressionnismes Giverny, environ quatre-vingts œuvres, peintures et dessins, sont réunies pour évoquer cet aspect de son art.

Musée des Impressionnismes

99 rue Claude Monet
27620 Giverny

Expo « Turner et la couleur » à AIX EN PROVENCE –

Jusqu’au 18 septembre 2016 à l’Hôtel de Caumont – Centre d’Art –
 à AIX EN PROVENCE.

 
Plus de 130 œuvres sont rassemblées pour vous faire  découvrir  ce grand artiste. La Tate Gallery de Londres a participé à cette exposition avec plus de 36 chefs-d’oeuvre. Et une  collaboration très étroite a été organisée avec le Turner Contemporary de Margate (Kent – Angleterre)

Joseph Mallord William Turner (1775 – 1851), est une figure majeure de la peinture anglaise du XIXe siècle. Il est également un des plus grands maîtres anglais de paysages à l’aquarelle. Il y gagnera le surnom de « peintre de la lumière ». . Ses tableaux, paysages et marines, lui vaudront rapidement une grande réputation si bien qu’il deviendra membre titulaire de la Royal Academy à l’âge de 27 ans, et il y exposera quasiment chaque année jusqu’à sa mort.

Turner voyagera beaucoup tout au long de sa carrière, d’abord en Angleterre et en Écosse, puis, après la paix d’Amiens en 1802, en France, en Suisse, aux Pays-Bas et en Italie, particulièrement à Venise, ville où il séjournera à trois reprises (en 1819, 1829 et 1840) qui lui sera une importante source d’inspiration.

Plaçant au cœur de son parcours la couleur, essence même de la création de Turner, cette exposition invite à redécouvrir la vie et l’œuvre de ce grand artiste sous un angle nouveau, jusqu’à présent inexploré dans les rétrospectives qui lui ont été dédiées.

 

Une importante section du parcours, consacrée aux voyages du peintre à travers l’Europe, permet d’admirer la variété et le lyrisme de ses couchers de soleil dorés, de ses marines bleutées et des paysages éblouissants si typiques de son œuvre.

Des tons délicats qui teintent ses croquis de voyage aux tonalités puissantes qui envahissent les plus célèbres toiles de la maturité, la couleur de Turner nous dévoile ainsi, salle après salle, le visage public et privé d’un artiste controversé, d’un homme mystérieux et d’un aventurier amant de tous les défis. Vous retiendrez surtout les qualités de ce coloriste prodigieux et subtil connaisseur des effets optiques et émotifs de la couleur, dont Claude Monet aurait dit qu’il savait « peindre les yeux ouverts ». L’impact de son œuvre est en effet incontestable sur les générations d’artistes qui ont donné vie, quelques décennies plus tard, à l’impressionnisme.

Une partie de l’exposition est consacrée aux œuvres qu’il réalise à Margate, sur la côte du Kent, en Angleterre. Vers la fin de sa vie, Turner a passé beaucoup de temps dans ce petit village côtier, attiré par sa lumière toute particulière. C’est à Margate, où Turner a réalisé quelques-unes de ses plus belles expérimentations picturales, que cette même exposition sera présentée du 8 octobre 2016 au 8 janvier 2017, au Turner Contemporary.

Photo 1 : Calais Sands at Low Water – Sables de Calais à marée basse.

Photo 2 : Vermilion Towers  – Tours vermillion.

Photo 3 : Yarmouth, from near the Harbour’s Mouth – Yarmouth, près de l’entrée du port.

Crédit Photos : site du Centre d’Art Hotel de Caumont à AIX EN PROVENCE.

 

 

 

Expo « Monumenta 2016 » Huang Yong Ping au Grand Palais à Paris.

Huang Yong Ping, né en 1954 à Xiamen dans la province du Fujian, est un artiste contemporain d’origine chinoise naturalisé français. Il vit en France depuis 1989 et s’est installé à Ivry-sur-Seine à la fin des années 2000.

Fondateur du  mouvement « Xiamen Dada » qui a pour mot d’ordre « Le zen est Dada, Dada est le zen », il manifeste son goût du paradoxe et de la déconstruction, produite par l’assemblage de significations hétérogènes.
Il est un représentant de l’avant-garde artistique chinoise, il imagine une installation spectaculaire, qui est aussi une réflexion sur les transformations de notre monde. –

Du 8 Mai au 18 Juin 2016
Grand Palais – PARIS.

Nuit européenne des musées samedi 21 mai : toutes les expositions sont ouvertes et gratuites à partir de 20h. Entrée jusqu’à minuit, fermeture à 1h.

– See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/monumenta-2016-huang-yong-ping#sthash.vQNBc5Mm.dpuf

http://www.grandpalais.fr/pdf/Depliant_Monumenta_2016.pdf

Expo « James Bond » à la Villette à PARIS.

La Grande Halle de la Villette accueille jusqu’au 4 septembre 2016, James Bond 007, l’exposition.

Expo James Bond -Sean-Connery

 

50 ans de style Bond réunissant plus de 500 objets originaux permettant une immersion dans l’univers esthétique de l’espion le plus célèbre du monde. 

Aston Martin, costumes, gadgets, croquis, photos de tournages, et des pièces exclusives issues du tournage de Spectre notamment le costume de James Bond lors de la séquence d’ouverture « Dia de Muertos » à Mexico, le « Smart Blood Engine » tout droit sorti du département Q, la tenue que porte Oberhauser dans son repère marocain et l’anneau de Spectre !

Du smoking blanc de Roger Moore dans Octopussy à la combinaison spatiale de Moonraker, du pistolet d’or de Scaramanga dans L’homme au pistolet d’or, à la mâchoire d’acier de Requin dans L’espion qui m’aimait, des gadgets de Q comme l’attaché-case de Bond dans Bons baisers de Russie à l’Aston Martin DB5 argent de 1964 dans GoldenEye, l’exposition retrace la plus grande saga cinématographique jamais produite et raconte cet authentique mythe contemporain.

Grande Halle de la Villette

Nef Sud

211 avenue Jean Jaurès
75019 Paris

Métro (Ligne 5) Porte de Pantin

Attention, fermeture exceptionnelle le 5 juin 2016.

Tarif événementiel jusqu’au 30 juin : 15 €, ensuite 21,99 €…

 

Journées Particulières – Artisanat de luxe –

 

 

Journées ParticulièresDu 20 au 22 mai prochain, le groupe LVMH ouvrira exceptionnellement les portes d’une quarantaine de ses Maisons à l’occasion des Journées Particulières.

Il invite le public à vivre une expérience magique, à pénétrer dans les coulisses des Maisons du Groupe et à découvrir de façon privilégiée des lieux habituellement clos. Qu’elles soient privilégiées, confidentielles, historiques, pédagogiques, ces coulisses vont démontrer leur savoir-faire et leur excellence.

Ces rencontres se déroulent dans toute la France, et pas uniquement sur Paris, dans

53lieux  différents. Il y a aussi des visites organisées .en Italie et en Grande-Bretagne. Voici le lien pour choisir.

https://www.lvmh.fr/lesjourneesparticulieres/

 

Quelques-unes des maisons en France et Suisse :

Les Ateliers Louis Vuitton, Sainte Florence

La Ruche de Guerlain, Chartres

Le domaine du Clos des Lambrays, Morey-Saint-Denis

L’exposition et le nouveau circuit de visites Hennessy, Cognac

Fondation Louis Vuitton, Paris

La boutique Thomas Pink, Paris

La Fabrique du Temps à Meyrin, près de Genève

https://r.lvmh-static.com/uploads/2015/01/jp2016_presskitweb_fr.pdf

 

 

 

 

Une céramiste : Fanny Laugier

Nous avons une certaine richesse dans notre pays, notre artisanat que nul ne pourra nous enlever.

Fanny Laugier est une jeune céramiste qui créée des pièces uniques et des petites séries en porcelaine. Elle est inspirée par l’architecture des années 50 et  la peinture abstraite. Les pièces ont des formes simples mais donnent une impression de légèreté, de transparence,  de papier plié… Je suis fan !

Si vous passez par POITIERS, allez lui rendre visite…

https://www.ateliersdart.com/atelier-fanny-laugier,2299.htm

Expo « De Rembrandt au selfie, autoportrait » à LYON.

musee Beaux Arts1 Lyon 2016musee Beaux Arts2 Lyon 2016musee Beaux Arts3 Lyon 2016musee Beaux Arts4 Lyon 2016

Le selfie depuis Rembrandt, un grand spécialiste de l’auto-portrait, jusqu’à nos jours.
L’exposition évoque les différentes approches de l’autoportrait du XVIe au XXIe siècle à partir d’une sélection d’œuvres en provenance de trois grands musées européens (Karlsruhe, Edimbourg et Lyon).
Véritable genre artistique, l’autoportrait apporte, au-delà des questions de style propres à chaque époque, de nombreuses informations sur la personnalité de son auteur, ainsi que sur son environnement historique et social. À une époque où la pratique du selfie est devenue un véritable phénomène de société caractéristique de l’ère du digital, questionner la tradition et les usages de l’autoportrait semble plus que jamais d’actualité.

L’exposition rassemble plus de 130 œuvres : peintures, dessins, estampes, photographies, sculptures et vidéos et s’articule en sept sections thématiques, interrogeant les grandes typologies de l’autoportrait et leurs évolutions au fil du temps :
– le regard de l’artiste,
– l’artiste en homme du monde,
– l’artiste au travail,
– l’artiste et ses proches,
– l’artiste mis en scène,
– l’artiste dans son temps
– et le corps de l’artiste.

Musée des Beaux-Arts de Lyon jusqu’au 26 juin 2016

20 Place des Terreaux – 69001 LYON

 tél. 04.72.10.17.40.

Ouvert tous les jours sauf le mardi

(Photos du site du musée)

Jardins de Chaumont sur Loire (41)

FESTIVAL INTERNATIONAL DES JARDINS
JARDINS 2016

Le Festival international des Jardins de Chaumont sur Loire a ouvert ses portes depuis avril jusqu’au 2 novembre 2016.

Je vous recommande d’en profiter à la belle saison, les promenades autour des différents thèmes et créations vous enchanteront. Chaque année, de jolies surprises attendent les promeneurs, des mises en scènes, des expériences, tout le monde devrait y trouver son compte !

Cette année, le changement climatique, la montée des eaux, les « jardins flottants », le lien entre habitat et jardin sont au programme.
Et si vous avez encore le temps, allez visiter le château qui possède une magnifique collection de meubles et de jolies curiosités.
Encore plus de photos perso sur un prochain article.
Adresse : château de Chaumont 41150 CHAUMONT SUR LOIRE
Tel.02 54 20 99 22
(Si vous avez un pass pour les châteaux de la Loire, il faut aller chercher son billet à l’office du Tourisme dans le village avant de monter au château pour bénéficier de la réduction…)

Expo « L’atelier en plein air » – Les impressionnistes en Normandie.

Une nouvelle expo sur le monde de l’impressionnisme, plus de 50 oeuvres majeures pour redécouvrir l’histoire de cette peinture.
Elle se déroule au Musée Jacquemart-André, 158 Bd Haussman PARIS (8°) jusqu’au 25 juillet 2016.

Le XIXe siècle voit l’émergence d’un genre pictural nouveau : le paysage en plein air. Cette révolution picturale est née en Angleterre, et débarquera en Normandie assez rapidement.

Vers 1860, la majorité des peintres ou nouveaux peintres se réunit à Honfleur, pendant les rencontres de St Siméon. L’exposition met en valeur les lumières de la Normandie, et les répercussions provoquées chez  les peintres impressionnistes.

Le musée Jacquemart-André est à lui seul un petit bijou Haussmanien, située non loin de la Place de l’Etoile.

jacquemart

Eglises romanes (4)

P1110675

Le motif extérieur du rouleau (voussure) comporte des parements en pointe de diamant. Le second, à l’intérieur, comporte des moulures en motifs végétaux, peut-être des acanthes. A droite, le chapiteau est constitué de palmettes végétalisées. Parfois, le sculpteur pouvait s’inspirer de plantes de sa région. Au-dessus de l’entablement, un motif géométrique de billettes.

Berneuil mar16 (2)

Détails de l’église romane de Berneuil (17)

Avy mar16

Détails de l’église d’Avy (17).

Expo « Napoléon à Ste Hélène » à PARIS.

expo Napoleon avr2016expo Napoleon2 avr2016expo Napoleon3 avr2016

Organisée autour de l’opération exceptionnelle de restauration des meubles de Longwood House sur l’île de Sainte-Hélène,  cette expo offre au public  l’occasion unique de  contempler le mobilier qui entourait l’Empereur au moment de sa mort.

expo Napoleon4 avr2016 Une occasion aussi d’admirer la rénovation du dôme des Invalides, récemment restauré lui-aussi (Architecte Jules Hardouin Mansart).

Hôtel des Invalides – Musée de l’Armée – PARIS

129 Rue de Grenelle, 75007 Paris

Du mercredi 6 avril 2016 au dimanche 24 juillet 2016

Attention : En raison du Grand Prix de Formule E et du circuit tracé autour de l’hôtel des Invalides, le musée de l’Armée sera fermé le vendredi 22 avril après-midi (à partir de 13h) et le samedi 23 avril.

Tous les jours de 10h à 18h

Expo Paul Klee au Centre Pompidou – PARIS

 

Cette expo s’intitule « Paul Klee, grand maître de l’ironie ? » Difficile à dire en admirant ses oeuvres…!

Klee  avouait « Nul besoin d’ironiser à mes dépens, je m’en charge »et ce fil rouge se lit bien entre réalité et aspiration, entre satire et désir d’absolu, choses bien humaines qui feraient de Paul Klee un frère de Charlie Chaplin.

Il aurait pu être musicien…il pratique le violon dès l’âge de sept ans, est engagé en 1902 comme violoniste d’orchestre à Berne, tout en continuant de suivre des cours académiques de nu, et participe chez lui, avec sa femme Lily au piano, à des quatuors, aimant par-dessus tout Mozart mais ne délaissant pas Beethowen ou Schumann. Mais lors d’ un voyage en Tunisie en 1914, il reçoit l’éblouissement de la lumière, parle de « friandises chromatiques » et admet : « La couleur me possède. Point besoin de chercher à la saisir. Elle me possède, je le sais. Voilà le sens du moment heureux  : la couleur et moi sommes un. Je suis peintre ! Il se définissait aussi comme « un peintre abstrait avec des souvenirs ».

 Cette exposition Paul Klee au Centre Pompidou se présente en sept thèmes :

  • « Satire et caricature » (les premières années)
  • « Cubisme« 
  • « Théâtre mécanique » (à l’unisson avec Dada et le Surréalisme)
  • « Constructivisme » (les années Bauhaus de Dessau)
  • « Regards en arrière » (les années 1930)
  • « Picasso » (la réception par Klee après la rétrospective de Picasso à Zurich en 1932)
  • « Années de crise » (entre la politique nazie, la guerre et la maladie)

On retrouve alors 250 oeuvres diverses ( tableaux, dessins préparatoires, sculptures) et surtout le mythique Angelus Novus, jamais exposé en France !

Expo Paul Klee3.jpg (image Wikipédia)

Cette expo se déroule du 7 avril au 1er août 2016 –

Place Beaubourg – PARIS 4ème – Tarifs 14 € et 11 € (réduit) – de 11 h à 19 h sauf mardi.

 

 

Expo « 100 ans de photographie Leica » à Munich.

Leica 100 ans expo Munich

Cette expo est actuellement à Munich jusqu’au 05 juin 2016.
Environ 500 clichés ont été sélectionnés en 14 chapitres parmi les archives de Leica, les musées et les collections privées . On y retrouve des artistes légendaires à la renommée mondiale comme Robert Capa et Henri Cartier-Bresson, entre autres, parmi 200 photographes.

Le fil rouge de cette collection temporaire est l’appareil Leica 35mm. Mis au point par Oskar Barnack, cet appareil Leica 35 mm a révolutionné l’accès à la photographie ainsi que la façon même de prendre des photos. Des photos de reportages plus ou moins nettes, des scènes de vie quotidienne, des photos artistiques, les dimensions de l’appareil ayant été revues à la baisse, ainsi que son poids, la photo fait partie de notre vie depuis 100 ans !

L’ entrée est gratuite ! ouvert de 9 à 19 h –
Kunstfoyer – Maximilianstraße 53 /
U4,U5 Lehel – Tram 18,19 Maxmonument

Expo Design AD à l’Hôtel de la Marine – PARIS


Exceptionnellement, L’Hôtel de la Marine, place de la Concorde à Paris, qui fut le garde-meuble royal sous Louis XV, nous offre une exposition de designers jusqu’au 10 avril 2016.
Pour la 2ème année, le Magazine AD accueille 40 designers qui présentent chacun 3 de leurs oeuvres récentes.

http://www.sortiraparis.com/arts-culture/exposition/articles/111625-l-hotel-de-la-marine-accueille-l-exposition-ad-collections

Eglises romanes (1)


L’église St Hilaire de MELLE (79) est un des joyaux de l’art roman
en Poitou-Charentes. Classée au Patrimoine de l’Unesco, elle se
trouve sur le Chemin de St Jacques de Compostelle.
A l’intérieur, le choeur à déambulatoire et chapelles rayonnantes
a été conçu pour recevoir les pélerins sur la croisée du transept.
Les chapitaux de la façade nord sont exceptionnels. Le portail est
surmonté d’un énigmatique cavalier.

Les chefs-d’oeuvre de Budapest – Musée du Luxembourg

Le musée des Beaux-Arts de Budapest est en rénovation,et le musée du Luxembourg accueille ses collections. Entre grands classiques de la peinture européennes et merveilles méconnues, l’exposition plonge le visiteur dans un voyage à travers le temps et l’espace.
Gréco, Véronèse, Goya, Tintoret, Monet, Gauguin, Dürer, Cézanne, Rubens, Goya, Rippl-Ronai… sont au programme.

http://museeduluxembourg.fr/actualite/chefs-doeuvre-de-budapest-la-bande-annonce

Jusqu’au 10 juillet 2016

Musée du Luxembourg
19 rue de Vaugirard
75006 Paris
Tél : 01 40 13 62 00

Balade sur l’île…

C’est une petite île de l’océan Atlantique, très prisée par les touristes en été. Mais hors saison, on peut vraiment en profiter, sans la foule, et si le soleil est de la partie,elle a encore plus de charme ! Ses petits villages sont typiques et il y a plein de jolies balades à faire.

sketch-1458143398724.jpg

Le port de St Martin de Ré à marée basse en hiver…

sketch-1458143477198.jpgsketch-1458143370971.jpg

L’entrée du port de St Martin.

.sketch-1458143253544.jpgsketch-1458143178373.jpg

L’église d’Ars en Ré et son clocher qui sert d’amer pour les bateaux.

Expo Modigliani à Villeneuve d’Ascq –

modigliani_affiche 1

En collaboration avec différents Musées nationaux, une traversée de l’oeuvre de Amadeo MODIGLIANI et sa relation particulière avec le collectionneur Roger Dutilleul qui fit l’acquisition d’une trentaine de tableaux et de nombreux dessins de l’artiste, toutes périodes confondues.

L’exposition se présente comme une vision en trois partie distinctes de l’œuvre et de la vie de l’artiste. Jusqu’en 1914, Modigliani est fasciné par la sculpture, dans son inspiration  et dans sa constante expérimentation.

Pendant la guerre de 1914-1918, Modigliani se rapproche d’autres artistes, des artistes d’avant-garde (notamment du cercle de Pablo Picasso) restés à Paris.

Modigliani 2_Zborowski_canne-679x1024

Le poète Leopold Zborowski à la canne – 1917 –

Il a essayé de répandre et de faire connaître partout le travail de Modigliani. Il a décidé de partir, avec l’artiste, vers le sud de la France.  A quelques tentatives de paysages s’ajoutent les portraits d’anonymes qu’il rencontre grâce à ses proches. Parmi eux, celui qui deviendra son principal acheteur, Roger Dutilleul, un amateur d’art.

 

 

 

KMSr88

Jusqu’au 5 juin 2016 –

1, allée du Musée – 59650 VILLENEUVE D’ASCQ

03 20 19 68 68

 

Expo Cartographie et colonisation en Algérie – MUCEM à Marseille

MUCEM expo Made in Algeria1

L’exposition Made in Algeria, généalogie d’un territoire est le fruit d’une étroite collaboration entre l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), la Bibliothèque nationale de France (BnF) et le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM).

Made in Algeria montre comment l’invention cartographique a accompagné la conquête de l’Algérie et sa description.

L’exposition réunit un ensemble de cartes, dessins, peintures, photographies, films et documents historiques ainsi que des œuvres d’artistes contemporains qui ont arpenté le territoire algérien. Près de 200 pièces sont présentées provenant des plus grands musées français et étrangers ainsi que des créations contemporaines inédites… Un ensemble de cartes originales, d’une qualité esthétique rare, est pour la première fois montré au public.

 

MUCEM expo Made in Algeria2MUCEM expo Made in Algeria3

MUCEM expo Made in Algeria4

MuCEM – Jusqu’au 2 Mai 2016 (sauf le mardi)

7 Promenade Robert Laffont – 13002 Marseille
04 84 35 13 13

 

 

 

 

 

 

 

Expo « L’Art et l’Enfant » au musée Marmottan-Monet à Paris

l'Art et l'enfant Musée Marmottan mars2016

Du 10 mars au3 juillet 2016.(fermé le lundi)

De Cézanne à Picasso, en passant par Renoir et Matisse, les artistes ont depuis longtemps représenté des enfants dans leurs peintures. Aussi, le Musée Marmottan Monet s’est intéressé à la peinture française du Moyen-Age au siècle dernier, et nous présente des éléments de lecture de ces chefs d’oeuvre en fonction du contexte de l’époque.

Musée Marmottan-Claude Monet
2, rue Louis Boilly
75116 Paris 16

Expo Leonardo : The Mechanics of Genius – London –

Une exposition regroupant 39 maquettes créées par Leonardo Da Vinci, représentant des machines volantes, divers engins  et des armes. Des croquis, des projets, des jeux, des exemples de robotique et de technologie, inventés il y a plus de 5 siècles !

 

expo Leonardo London fev16

L’affiche de l’exposition.

Expo Leonardo London2  fev16

London Science Museum

Exhibition Road, South Kensington, London SW7 2DD jusqu’au 4 septembre 2016.

Expo Leonardo : Mechanics of Genius

 

 

Expo « Robert Capa et la couleur » à Tours

Robert Capa (Budapest 1913-1954 Indochine)

Capa_01

Robert Capa était d’abord journaliste-reporter de guerre, et chacun a pu voir ses clichés en noir et blanc.  Pourtant il utilisait à l’époque la couleur, mais le développement  prenait trop de temps, et la plupart de ses photos ne furent pas développées.

Capa_02

Seules quelques-unes de ses photos couleurs ont fait la couverture de quelques magazines comme Life ou  pour des reportages de l’après-guerre…(Faire découvrir la Russie, l’Italie, la France… aux américains). Cet aspect inattendu de sa carrière a été jusqu’à présent absent des ouvrages ou expositions posthumes. On attend le livret de l’expo avec impatience.

Capa_03

Cette expo est inédite en France (elle a juste été présentée à New York à l’International Center of Photography avant d’arriver en France).

expocapa4

Elle est présentée jusqu’au 29 mai 2016 au Château de Tours

http://www.tours-tourisme.fr/incontournables/expo-robert-capa-et-la-couleur-y-va

CHÂTEAU DE TOURS
25 avenue André Malraux – 37000 Tours
Tél. : 02 47 21 61 95
Horaires : du mardi au dimanche de 14 H à 18 H.
Fermé le lundi.

Photos Robert Capa de l’exposition.

Expo « Neiges » à l’hôtel La Belle Juliette à Paris

Expo Neiges La belle Juliette - fev16

Six photographes, aux approches différentes, sont exposés à l’hôtel La Belle Juliette, jusqu’au 13 mars 2016.

Edouard Boubat, Philipp Giegel, Monique Jacot, Jacques Pugin, Marc Sommer, Elene Usdin

Expo Neiges La belle Juliette2 - fev16

 

Entrée libre tous les jours, de 11 h à 22 h.

Adresse : 92 rue du Cherche Midi – PARIS 6ème.

Exposition Neiges à la Belle Juliette
jusqu’au 13 mars 2016

(photos de l’expo)